fbpx
Fond noir abstrait

Actualité

2001-2021 : comment Qualimarine est devenue la référence de l’aluminium thermolaqué

logo silhouette d'une personneMélanie Grammaticopoulos

Déléguée générale de l’ADAL (Association pour le Développement de l’Aluminium Anodisé ou Laqué)

23 juillet 2021

23 juillet 2021

Linkedin Facebook_Icon

La certification de thermolaquage Qualimarine® fête cette année ses 20 ans. 20 ans d’efficacité pour lutter contre la corrosion. 20 ans d’évolution pour améliorer la pérennité esthétique des menuiseries en aluminium. 20 ans… et tous les atouts pour s’inscrire dans l’avenir de la construction écoresponsable.

1996–2000 : La genèse d’une certification
À la recherche d’une solution contre la corrosion

Dans les années 1990, le taux de sinistralité élevé constaté en bord de mer vient bousculer le marché de la menuiserie aluminium. Au premier rang des accusés : une forme de corrosion spécifique aux matériaux peints, la corrosion filiforme. L’oxydation apparaît alors sous forme de fils très fins, presque invisibles, sous la couche de peinture, mais finit par entraîner son décollement. L’attaque reste superficielle, sans effet négatif sur la résistance du métal, mais entraîne de graves conséquences sur l’esthétique de l’ouvrage.

En 1996, la profession se mobilise pour trouver une réponse efficace à ce problème. Après quatre années de recherches et d’études scientifiques, donnant lieu à des publications, la filière définit des règles de performance pour contrer la corrosion. La maîtrise de la chaîne de qualité des traitements de surface et la composition des alliages va ainsi permettre d’améliorer considérablement la résistance à la corrosion des menuiseries en aluminium.

2001 : La naissance de Qualimarine®
Améliorer la qualité de l’aluminium thermolaqué

Ces règles de performance aboutissent en 2001 à la création de la certification Qualimarine®, qui garantit en particulier un procédé de traitement de surface renforcé et des préconisations d’alliages d’aluminium de qualité, afin d’assurer la durabilité des ouvrages dans tous les types d’environnement.

C’est la seule certification qui garantit la maîtrise de la qualité de toutes les matières entrant dans la fabrication des pièces en aluminium laquées. Elle impose le plus haut niveau d’exigence et de maîtrise sur tous les paramètres du thermolaquage, en particulier, un contrôle rigoureux de la composition des alliages, deux étapes de décapage alcalin et acide, ainsi que des prescriptions d’entretien du produit fini… Afin de garantir la qualité supérieure des pièces en aluminium thermolaquées destinées à l’architecture dans toutes les conditions atmosphériques.

2003 : Qualimarine® est intégrée dans la norme française NF P 24-351
Qualimarine® devient la référence de qualité

Dès 2003, Qualimarine® est intégrée dans la norme française NF P 24-351 pour la protection contre la corrosion des ouvrages métalliques. Elle répond également en tous points aux prescriptions de la norme NF EN 12206-1 pour le thermolaquage.

2008-2009 : Les DTU recommandent Qualimarine®
La garantie d’une mise en œuvre de qualité

Qualimarine® répond également en tous points aux normes NF DTU 33.1 et 36.5 pour les marchés de travaux de bâtiment. Des documents qui stipulent expressément que Qualimarine® est la preuve de la conformité du traitement aux exigences des normes. Mieux, Qualimarine® est l’unique certification du marché à répondre à la fois aux exigences de traitement chimique préparatoire requis dans les cahiers des clauses techniques types et aux exigences de composition chimique des alliages d’aluminium.

2016 : Qualimarine® se renforce
La certification évolue sur le plan technique et commercial

En 2016, la certification introduit des exigences supplémentaires en matière de qualité (teneurs restreintes en cuivre, plomb et silicium), de contrôle et de traçabilité des alliages d’aluminium des profilés. Elle durcit également les essais de corrosion.
Parallèlement, l’ADAL met en place un droit et des conditions d’utilisation de la marque et du logo Qualimarine®, destinés aux concepteurs et fabricants pour leurs produits certifiés. Une démarche plébiscitée qui vise à renforcer la traçabilité des composants certifiés et à mieux informer les consommateurs.

2019 : Qualimarine® se développe
Un référentiel de certification étendu

À partir de 2019, le référentiel de certification Qualimarine® et les obligations de qualité des alliages sont étendus aux produits laminés (tôles). À l’issue d’une réflexion visant à éliminer les risques de dérives avant leur apparition, le programme technique est largement étoffé : le contrôle interne en atelier s’intensifie par la mise en œuvre d’actions préventives et correctives dûment contrôlées lors d’inspections inopinées.

2021 : Qualimarine® fête ses 20 ans…
… Et se projette dans la transition bas carbone.

En favorisant l’utilisation d’alliages d’aluminium recyclés, Qualimarine® contribue à réduire l’empreinte carbone de la filière. Les conditions de qualité fixées par cette certification pour la composition chimique des alliages s’appliquent en effet aussi aux alliages issus du recyclage. Aujourd’hui et pour longtemps, la performance anticorrosion Qualimarine® est l’alliée de la construction bas carbone.

Cette projection dans l’avenir se traduit notamment par une nouvelle identité graphique.


Ce sont les professionnels qui en parlent le mieux

Une qualité supérieure essentielle pour sécuriser les clients.
“Qualimarine® est une chance pour le développement du marché de l’aluminium parce qu’il assure à la clientèle une qualité supérieure. Nous sommes très surveillés, l’ADAL missionne des cabinets spécialisés pour réaliser des contrôles inopinés dans nos ateliers. Nous avons un suivi très qualitatif à toutes les étapes de fabrication. Cette exigence contribue à sécuriser le marché : choisir Qualimarine®, c’est l’assurance pour les clients que l’aluminium ne va pas se corroder. C’est essentiel pour préserver l’image de marque des traitements de surface de l’aluminium.

Régine Corre, Reinal (85)

Un label de qualité pour aborder tous les marchés avec sérénité.
“Notre entreprise est certifiée Qualimarine®, ce qui nous permet de garantir le process utilisé pour le thermolaquage et d’assurer la pérennité du traitement pendant au moins dix ans. Pour obtenir et conserver ce label, nous sommes soumis à deux audits par an sous forme de contrôles inopinés de l’ensemble du process, ce qui nous oblige à respecter toute la charte de qualité imposée par la certification. Qualimarine® nous apporte de la tranquillité : en respectant toutes les étapes du process, nous nous assurons de la tenue du traitement de surface sur la durée. C’est un label qui nous permet d’aller avec sérénité sur tous les marchés et sur tous les produits en aluminium.

David Dissegna, Procolor (31)

Une garantie certifiée de la tenue de la laque dans le temps.
“La certification Qualimarine® nous permet aujourd’hui d’avoir un traitement de surface plus rigoureux, afin d’éviter la corrosion filiforme. La pérennité de la menuiserie aluminium dans le temps est l’une des principales attentes des maîtres d’ouvrage et des architectes. Cela rassure les prescripteurs d’avoir un traitement avec une traçabilité. Lorsqu’elle est certifiée, toute la chaîne du thermolaquage est tracée, et des contrôles réguliers sont réalisés, y compris des contrôles surprises. Qualimarine® apporte une garantie certifiée de la tenue supérieure de la laque dans le temps.

Florent Guirois, Sepalumic.

Image relié à cet article
Fond abstrait rouge
Fond abstrait rouge Fond abstrait rouge

Télécharger le Livre Blanc de l’Aluminium

Tout ce qu’il faut savoir sur l’aluminium dans l’architecture est dans la nouvelle édition du livre blanc de l’aluminium.

Fond abstrait rouge Fond abstrait rouge
Croix rouge

Inscrivez-vous à la newsletter

Ne ratez rien des actualités sur l’aluminium et recevez du contenu exclusif directement dans votre boite mail.