fbpx
Fond noir abstrait

Actualité

Soyez créatif avec l’aluminium thermolaqué

author image

Mélanie Grammaticopoulos 28 octobre 2022

Linkedin Facebook_Icon

Durable, écologique, esthétique, résilient : l’aluminium thermolaqué revêt des avantages indéniables pouvant s’incarner de multiples manières. Lorsqu’il est traité avec soin et expertise, ses qualités répondent aux impératifs esthétiques et environnementaux de notre époque contemporaine, tant dans le monde de l’urbanisme que celui de l’architecture.


Quand l’aluminium thermolaqué rencontre l’architecture

Les exigences en matière d’architecture ont largement évolué, en particulier ces dernières années face à l’urgence environnementale. Le recours à des matériaux écologiques, durables et permettant d’optimiser la performance des bâtiments se démocratise, tant par nécessité que par praticité. Le travail de l’ADAL (Association pour le développement de l’aluminium anodisé ou laqué) et des certifications comme Qualimarine® sont donc essentiels pour garantir la qualité des matériaux de construction, tout au long de la chaîne.

Depuis près de 60 ans, l’ADAL accompagne les architectes et professionnels du bâtiment en assurant la haute qualité matérielle et esthétique des menuiseries en aluminium, tout comme leur résistance face à la corrosion et au passage du temps. Cette collaboration a donné lieu à des projets inspirants, lesquels incarnent la polyvalence de l’aluminium thermolaqué ainsi que son potentiel créatif.

Le lycée Simone de Beauvoir, à Gragnague (31)

D’une surface de 18 000 m2 et pouvant accueillir jusqu’à 1 700 élèves, le tout nouveau lycée Simone de Beauvoir, à Gragnague, a ouvert ses portes à la rentrée 2022. Le projet chapeauté par l’Atelier Méridionnal Joël Nissou, un cabinet d’architecture toulousain, a été réalisé grâce au travail de 75 entreprises, à 90 % locales. Visuellement époustouflant avec ses menuiseries en aluminium thermolaqué mêlant teintes ocres et immaculées, le lycée Simone de Beauvoir a été pensé et conçu pour répondre aux enjeux écologiques de notre époque. C’est un lieu indispensable au futur des prochaines générations et à la dynamique démographique de la région.

Le lycée Simone de Beauvoir incarne tout ce que l’architecture écologique et l’utilisation de l’aluminium thermolaqué peuvent concrétiser : design, durabilité, performance énergétique et service à la collectivité.

L’hôtel de ville d’Istres (13)

La conception et la réalisation d’un bâtiment en cohérence avec son environnement représentent une tâche délicate. L’hôtel de ville d’Istres pourrait être imposant avec ses 6 000 m2 de surface et ses cinq étages. Pourtant, grâce à sa structure élégante, ses façades vitrées et ses menuiseries en aluminium thermolaqué, la cité administrative de la commune semble se fondre dans le paysage, tout en sublimant et en complimentant tout ce qui l’entoure. Son emplacement stratégique au pied du Castellan et son orientation est-ouest sont essentiels à la réussite de sa conception : dédié au service public et à celui des collectivités, le bâtiment connecte visuellement la ville d’Istres et l’étang. Au moyen de jeux de lumière et de reflets, l’édifice aux fines ossatures pensé par l’architecte Michel Vallière se distingue ainsi par sa fausse simplicité et son exécution délicate : le bâtiment « porte l’image de la Ville », explique l’artiste, afin « que ses administrés en soient fiers, et s’y sentent bien. »

L’hôtel de ville d’Istres est lui aussi un exemple de la polyvalence de l’aluminium thermolaqué, offrant à la foi une véritable créativité esthétique et l’optimisation de la performance énergétique.

Le bâtiment l’Acanthe, à Meylan (38)

Situé sur la commune de Meylan, au cœur du quartier Inovallée, ce bâtiment moderne aux teintes neutres et naturelles a été conçu par l’architecte Bruno Tomasini. En raison de ses multiples usages, l’Acanthe a été pensé pour être hautement fonctionnel et utile, mais aussi durable, respectueux de la planète et élégant. De fait, le recours à un matériau de qualité comme l’aluminium thermolaqué pour sa conception était une évidence. Aux yeux de l’architecte, il était indispensable de créer un bâtiment en cohérence avec son environnement. Dans une interview, Monsieur Tomasini détaille ainsi ses intentions : « Le parti architectural réside essentiellement dans la morphologie du bâtiment, le fractionnement du bâti et la confrontation des matériaux et des couleurs. Sa construction est rationnelle. Ses matériaux sont performants, durables, faciles d’entretien. L’effet potentialisé des couleurs, des variations de teintes, de lumière, est donc pérenne » (Livre blanc de l’Aluminium, ADAL, 2022). 

Le recours à l’aluminium thermolaqué se fait ici en cohérence avec les impératifs éthiques et sociétaux de notre époque contemporaine, tout en laissant à l’architecte un vaste champ d’expression et de liberté pour manifester sa vision.


Aluminium thermolaqué : répondre dès maintenant aux enjeux de demain

Qu’il s’agisse de bâtiments destinés aux collectifs ou aux particuliers, l’aluminium thermolaqué se retrouve partout : dans la structure des abris de jardin, des carports, des portes et fenêtres, des portails, des vérandas, verrières, pergolas… Les trois exemples inspirants cités ici ne sont donc qu’une minime représentation de ce qu’il peut incarner et procurer. Néanmoins, ils sont tant la preuve de l’utilité de l’aluminium thermolaqué que de sa nécessité. 

Nous aurions également pu citer le stade du FC Metz.

La lutte contre le réchauffement climatique et pour la protection de l’environnement doit se trouver au cœur de nos considérations architecturales. De ce fait, travailler avec un aluminium ayant bénéficié de traitements de surface de haute qualité est en cohérence absolue avec les enjeux de notre époque et ceux de l’architecture écologique. Mais son utilisation n’est pas seulement pratique. Elle ouvre aussi le champ des possibles pour l’esthétique de demain, ainsi que pour les tendances architecturales du futur. Ces dernières années, « la tendance est aux produits mats, voire ultra-mats, et aux aspects texturés fins », explique Nadia Rouquette, Specification Manager France d’Akzo Nobel. Les teintes plus classiques comme le noir, le blanc ou le gris anthracite séduisent moins, alors que les couleurs imitant l’anodisation, elles, revêtent de plus en plus de menuiseries. Ces tendances semblent aller de pair avec les enjeux écologiques explorés précédemment : de nos jours, l’on cherche des couleurs et finitions naturelles sur des matériaux de qualité pouvant nous accompagner durablement. 


Inscrivez-vous à la newsletter

Fond abstrait rouge
Fond abstrait rouge Fond abstrait rouge

Télécharger le Livre Blanc de l’Aluminium

Tout ce qu’il faut savoir sur l’aluminium dans l’architecture est dans la nouvelle édition du livre blanc de l’aluminium.

Fond abstrait rouge Fond abstrait rouge
Croix rouge

Inscrivez-vous à la newsletter

Ne ratez rien des actualités sur l’aluminium et recevez du contenu exclusif directement dans votre boite mail.